Installation domotique dans sa maison : conseils pour avoir une maison domotisée

Installation domotique dans sa maison : conseils pour avoir une maison domotisée

Les objets connectés sont devenus incontournables et peuvent grandement améliorer la qualité de vie au quotidien. Vous êtes prêt à franchir le pas et ne savez pas quel budget un tel changement va nécessiter ? Il est temps de se pencher sur la question.

Coût d’une installation domotique : quel prix pour quel équipement ?

Le premier investissement à considérer quand on souhaite équiper son domicile d’une installation domotique est celui du matériel en lui-même.

● Motorisation des volets

L’installation domotique de volets roulants ou battants peut voir son prix osciller entre 70 et 500 euros selon le mécanisme. Ils peuvent ainsi obéir à des scenario ou s’ouvrir et se fermer selon les conditions météorologiques. Pour cette dernière option, l’installation domotique d’un capteur de température, compris entre 50 et 100 euros, sera nécessaire.

● Chauffage

Si vous souhaitez piloter un chauffage centralisé, un thermostat connecté dont le prix va de 90 à 500 euros vous permettra un déclenchement selon la température détectée, les différentes pièces ou votre programmation sur mesure.

● Éclairage

Des prises connectées (entre 10 et 50 euros) sont l’idéal pour avoir une maison éclairée à votre retour du travail sans lever le petit doigt. Pour l’extérieur, un détecteur crépusculaire qui déclenche l’extinction ou l’allumage de votre éclairage (mais qui peut également commander une installation domotique de volet roulant) est une de vos options dont le coût va de 50 à 100 euros.

● Sécurité

Alarme (50 à 150 euros), détecteur de fumée (15 à 50 euros), détecteur audio-sonique ou d’ouverture (environ 100 euros), caméra de surveillance (entre 100 et 500 euros) ou encore détecteur d’intrusion (100 à 300 euros) : le coût d’une installation domotique de sécurité peut vite s’envoler. Selon la complexité de votre système de surveillance, l’intervention d’un technicien d’installation en domotique pourra vite s’avérer nécessaire.

● Motorisation portail/porte de garage

Il est tout à fait possible d’installer un moteur connecté sur des installations existantes. Portes battantes, oscillo-battantes ou coulissantes pourront ensuite être commandées à distance après une dépense comprise entre 200 à 1 500 euros.

● Centrale de contrôle domotique

Pour contrôler tous les équipements de votre installation domotique de maison, vous aurez besoin d’une box. Il faut compter un minimum de 200 € et savoir que les prix peuvent s’envoler jusqu’à 1 500 €. Selon la solution choisie, vous disposerez également d’une application pour avoir accès à vos objets connectés sur tablettes et smartphones.

Comment installer la domotique chez soi ?

Si l’intégration de prises connectées sur vos appareils ne doit pas vous poser trop de problèmes, la mise en service de votre centrale de commande peut s’avérer bien plus technique. Vous devrez alors peut-être faire appel à une entreprise d’installation domotique.

Si vous devez recourir à un technicien, vous devrez demander un devis pour connaître le coût d’une installation domotique (KNX ou installation domotique Legrand par exemple). Si vous avez des connaissances en informatique, vous pourrez aussi opter pour un équipement domotique Jeedom, un logiciel open source que vous pourrez configurer tout spécialement selon vos besoins. C’est d’ailleurs le grand avantage d’une centrale de commande intégrée par une entreprise : elle est programmée sur mesure et elle est évolutive pour s’adapter à vos futurs projets de maison communicante.

La domotique petit budget, c’est possible ?

Pour limiter vos dépenses, vous pouvez également choisir une box de contrôle comme en proposent les magasins de bricolage. Certes moins flexibles, elles représentent un coût plus abordable et peuvent vous éviter de déplacer un technicien spécialiste en installation domotique.

Peu importe la solution que vous choisirez pour votre équipement, il sera dans tous les cas primordial de vérifier la compatibilité du langage de votre centrale domotique avec les objets connectés que vous souhaitez installer.

2019-03-08T12:54:00+00:0021 décembre - 2018|

LES NEWS