Le pourquoi d’IMMEXPO

Depuis 1996 IMMEXPO a bien évolué. Mais il est important de revenir à la genèse du Salon. À l’époque, il n’existait pas de rendez-vous spécialisé dans le monde de l’immobilier. Monde ô combien vaste et innovant. C’était un problème pour les consommateurs, mais aussi pour la ville de Marseille qui se devait de promouvoir l’habitat dans le secteur. C’est à l’aube de ces besoins qu’IMMEXPO Marseille a vu le jour. Et s’impose maintenant depuis 25 ans comme LE rendez-vous de l’immobilier en Provence, avec son petit frère toulonnais.

Chronologie


  • 1996 : Le salon de l’Immobilier de Marseille voit le jour
  • 2013 : Les salons de l’immobilier de Marseille, Aix en Provence et Toulon se regroupent et deviennent les salons IMMEXPO
  • 2015 : HABITAEXPO rejoint IMMEXPO et complète l’offre du salon
  • 2021 : IMMEXPO Marseille fête son quart de siècle

Les chroniques d’Expozito

 25 ans que j’arpente les allées d’IMMEXPO. 25 ans ! Et croyez-moi ça fait des kilomètres. Et des histoires à raconter.

Dans les allées d’IMMEXPO, j’ai à peu près tout vu. A Commencer par des maisons qui se sont montées à l’intérieur même du Parc Chanot. Oui, des maisons dans des maisons … On s’y habitue, mais honnêtement c’est assez impressionnant au début. Surtout quand vous vous retrouvez face à une cathédrale, en plein salon. Et je n’ai pas été le seul à découvrir tout cela. Parmi toutes les personnalités qui m’ont souvent accompagné à Marseille, Jean-Claude Gaudin, l’ancien maire de Marseille et président du Senat, et François Fillon, alors Premier ministre. Je leur ai offert une visite guidée qui les a marqués (la légende dit que le Maire a décidé le projet de reconstruction du Stade Vélodrome le lendemain de notre rencontre …). Le Stade vélodrome d’ailleurs. Grâce à cet emblématique voisin, il n’est pas rare de voir les allées du salon se transformer en parade bleue et blanche. Que ce soit avec les supporters de passage, ou avec les forces de l’ordre venues patienter dans nos allées avant l’arrivée du public. J’ai même personnellement entendu des chants de supporters se lancer des stands, un jour de Marseille – Paris-SG.